levant


levant

levant, ante [ ləvɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. m.
• 1080; de 1. lever
A
1Qui se lève, en parlant du soleil. Soleil levant. Au soleil levant : à l'aurore. — Rare « dans la clarté douteuse de cette lune levante » (Pergaud).
2 N. m. (v. 1260) Côté de l'horizon où le soleil se lève. est, orient. Du levant au couchant.
Par ext. (1528) Vieilli Le Levant : les pays, les régions qui sont au levant (par rapport à la France), et spécialt les régions de la Méditerranée orientale. ⇒ orient. Peuples du Levant. levantin. Les échelles du Levant.
BQui fait lever (II, 2o) la pâte. Farine levante, qui contient de la levure. ⊗ CONTR. Couchant. Occident, ouest. Ponant.

levant nom masculin Est, orient, côté de l'horizon où le soleil se lève : Un appartement exposé au levant. Vent d'est, tiède et humide, qui souffle sur la Provence, les Alpes du Sud (au S. du mont Ventoux), le Roussillon et la Corse. ● levant (synonymes) nom masculin Est, orient, côté de l'horizon où le soleil se lève
Synonymes :
- est
Contraires :
levant, levante adjectif Qui se lève : Écluse levante.levant, levante (expressions) adjectif Empire du Soleil levant, autrefois le Japon et les territoires qu'il dominait. Soleil levant, soleil qui se lève, qui paraît à l'horizon ; moment de la journée où le soleil est dans cette position. ● levant, levante (synonymes) adjectif Soleil levant
Contraires :

levant
adj. m. et n. m.
d1./d adj. m. Le soleil levant, qui se lève. Ant. couchant.
|| Litt. L'empire du Soleil-Levant: le Japon.
d2./d n. m. Le levant: l'est, l'orient. Maison exposée au levant.
|| Vieilli Le Levant: l'ensemble des côtes orientales de la mer Méditerranée.

⇒LEVANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst. masc.
I. — Part. prés. de lever1.
II. — Emploi adj. Qui se lève. Aube, nuit levante. Le cri des chiens qui aboient à la mort, sous la lune levante (MOSELLY, Terres lorr., 1907, p. 292). Nous avions pris la route à l'aube. Lever du jour automnal. Rougeoiement bref du soleil levant (J.-R. BLOCH, Dest. du S., 1931, p. 44) :
1. Vinrent juin et les plus longs jours, ses ciels nocturnes sans mystère, dont une lueur attardée au couchant, une autre lueur levante sur l'Est de Paris, soulevaient les bords.
COLETTE, Chatte, 1933, p. 67.
Au jour levant. Au moment où le jour se lève. Au jour levant, un complice détacha la corde (MAUPASS., Sur l'eau, 1888, p. 273).
Au soleil levant. Au moment où le soleil se lève. Carcassonne, au soleil levant, cinquante tours et cent tourelles noires sur un fond de montagnes blanches (ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1914, p. 377). À l'endroit où le soleil se lève, p. ext. face à cet endroit. Il faudrait, dit Magdeleine, que la maison fût au soleil levant (KARR, Sous tilleuls, 1832, p. 39).
L'Empire du Soleil Levant. Le Japon. Il est convenu que l'acte, par lequel l'Empire du Soleil Levant se soumet aux vainqueurs sera signé le 2 septembre (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 227).
Adorer le soleil levant (au fig.). Faire sa cour à la puissance nouvelle, à la faveur naissante (Ac.).
Portes levantes.
DR., vieilli. [P. oppos. à aubain ou étranger] Homme levant et couchant (dans un lieu fixe). Qui habite, qui réside en un lieu déterminé. (Dict. XIXe s.).
III. — Emploi subst.
A. — Côté de l'horizon où le soleil se lève; est. Du côté du levant. Les habitants du village (...) virent un homme qui priait avec ferveur, prosterné dans la direction du levant. (DU CAMP, Nil, 1854, p. 171). La girouette indique le levant et le couchant bien plus précisément que ne fait le soleil (ALAIN, Propos, 1928, p. 753).
Du levant au couchant. De l'est à l'ouest. Il ira labourant le globe comme un champ, Et semant la douleur du levant au couchant (VIGNY, Poèmes ant. et mod., 1837, p. 238). Au plur., littér. Les désastres croulant des levants aux ponants Ont tour à tour fait ou défait les continents (VERHAEREN, Mult. splendeur, 1906, p. 13).
Au levant. À l'est. Être face au levant; maison exposée, percée de deux fenêtres au levant. La vieille maison, dont la façade orientée au levant commence d'émerger de la nuit (BERNANOS, Crime, 1935, p. 744).
En partic. Levant d'été. Point où le soleil se lève à l'horizon au solstice d'été. Levant d'hiver. Point où le soleil se lève à l'horizon au solstice d'hiver. J'ai pris le chemin que j'avais vu prendre au convoi dans la direction du levant d'hiver (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 207).
B. — P. méton.
1. Vent d'est qui souffle sur la France méditerranéenne. Levant blanc. Vent qui vient de Corse. Levant droit. ,,Vent d'est en Provence`` (CHASS. 1970).
2. P. ext. [Avec une majuscule] Les pays qui sont au levant (par rapport à la France), les régions bordant la côte méditerranéenne de l'Asie. Synon. Moyen-Orient, Proche-Orient. Les pays, les puissances du Levant. M. Duparquet, homme fort spirituel qui a voyagé dans le Levant et en Italie (DELÉCLUZE, Journal, 1825, p. 179) :
2. La paix enrichissait dans des proportions inouïes les ports de Tripoli, de Tyr et d'Acre, redevenus, comme à l'époque phénicienne, les entrepôts de tout le commerce du Levant.
GROUSSET, Croisades, 1939, p. 294.
En partic. États du Levant. Le Liban, la Syrie. Armée, marine, territoires du Levant; expédier des renforts au Levant. La responsabilité que la Société des Nations avait naguère confiée à la France en Syrie et au Liban. Nous serions alors justifiés à retirer nous-mêmes du Levant les derniers signes de notre autorité (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 198).
Échelles du Levant.
3. Vieilli. Tabac léger de cette région, qui contient peu de nicotine. Fumer du levant. (Ds LITTRÉ, Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [l()], fém. [-]. WARN. 1968 : [] facultatif. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1265 « côté de l'horizon où le soleil se lève » (BRUNET LATIN, Trésor, éd. F. J. Carmody, I, 106, § 10); 2. 1343 « vent d'est » (NIC. DE VERONE, Pharsale, 2147, éd. H. Wahle ds GDF. Compl.); 3. 1528 « pays qui sont au levant » (Négociations de la France dans le Levant, I, 137, ibid.). Part. prés. subst. de lever1 (cf. ca 1100, part. prés. adj. soleill levant ds Roland, 3098).
STAT. — Adj. Fréq. abs. littér. : 2 894. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 3 493, b) 6 207; XXe s. : a) 4 728, b) 3 152. — Subst. Fréq. abs. littér. : 228. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 264, b) 484; XXe s. : a) 417, b) 238.

levant, ante [ləvɑ̃, ɑ̃t] adj. et n. m.
ÉTYM. 1080, adj.; du p. prés. de 1. lever.
———
I Adj.
1 Qui se lève (d'un astre). || Lune levante.Spécialt. || Soleil levant. || Au soleil levant : à l'aurore. || L'Empire du Soleil levant.
1 (…) le soleil levant avait lentement dissipé ces vapeurs blanches et légères qui, dans les matinées de septembre, voltigent sur les prairies.
Balzac, les Chouans, Pl., t. VII, p. 772.
2 (…) dans la clarté douteuse de cette lune levante, ils (les lièvres) ont parfois l'air de danser une danse nocturne (…)
L. Pergaud, De Goupil à Margot, p. 110.
Figuré :
3 Là des hommes qui (…) adoraient le soleil levant, la faveur naissante (…)
Bossuet, 2e sermon pour le jour de Pâques, III.
2 Qui fait lever la pâte. || Farine levante, contenant de la levure.
———
II N. m. (V. 1265).
1 Côté de l'horizon où le soleil se lève. Est, orient. || Se tourner vers le levant. || Du levant au couchant.
4 Du levant au couchant, du More jusqu'au Scythe,
Les peuples vanteront et Bérénice et Tite (…)
Corneille, Tite et Bérénice, V, 5.
2 (1528). Vieilli. || Le Levant : les pays, les régions qui sont au levant (par rapport à la France), et, spécialt, les régions de la Méditerranée orientale (on dit plutôt de nos jours Proche-Orient, Moyen-Orient). || Habitants, peuples du Levant. Levantin.Les échelles du Levant.
Anc. || La flotte du Levant, de la Méditerranée (opposée à la flotte du Ponant, des côtes atlantiques : Océan, Manche, mer du Nord).
5 Sont les filles de La Rochelle
Qu'ont armé un bâtiment
Pour aller faire la course
Dans les mers du Levant
Ah la feuille s'envole (…)
(Chanson de marins).
3 (1343). Vent d'est, par oppos. au ponant.
CONTR. Couchant. — Occident, ouest. — Ponant.
DÉR. Levantin, levantine.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • levant — 1. (le van) adj. m. Usité seulement dans cette locution : soleil levant, soleil qui paraît au matin. Je serai là à soleil levant, au soleil levant. Le soleil levant regarde cette maison.    Fig. Adorer le soleil levant, faire sa cour à la faveur… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • levant — Levant. adj. v. Qui se leve. Il n est en usage qu en cette phrase. Soleil levant. je seray là à soleil levant. cette colline est exposée au soleil levant. le soleil levant la regarde. On dit prov. & fig. qu On adore plustost le soleil levant que… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Levant — ist der Familienname von Brian Levant (* 1952), US amerikanischer Filmregisseur, Filmproduzent und Drehbuchautor Oscar Levant (1906 1972), US amerikanischer Komponist Ort: Levant (Maine) Île du Levant ist eine Insel im Mittelmeer vor der… …   Deutsch Wikipedia

  • Levant — Le*vant (l[ e]*v[a^]nt ), n. [It. levante the point where the sun rises, the east, the Levant, fr. levare to raise, levarsi to rise: cf. F. levant. See {Lever}.] 1. The countries washed by the eastern part of the Mediterranean and its contiguous… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • levant — m. levant; est point cardinal. « Sus l interior, drech a levant, dos palmiers trason son floquet pus aut que lo teulat. » R. Lafont …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Levant — Le vant (l[=e] vant), a. [F., p. pr. of lever to raise.] (Law) Rising or having risen from rest; said of cattle. See {Couchant and levant}, under {Couchant}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Levant — Le vant (l[=e] vant; 277), a. Eastern. [Obs.] [1913 Webster] Forth rush the levant and the ponent winds. Milton. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Levant — Mediterranean lands east of Italy, late 15c., from M.Fr. levant the Orient, from prp. of lever to rise (from L. levare to raise; see LEVER (Cf. lever)). The region so called in reference to the direction of sunrise …   Etymology dictionary

  • Levant — [lə vant′, ləvänt′] [Fr levant < It levante (< L levans, rising, raising, prp. of levare, to raise: see LEVER): applied to the East, from the “rising” of the sun] region on the E Mediterranean, including all countries bordering the sea… …   English World dictionary

  • levant — levant1 [lə vant′] vi. [prob. < Sp levantar, to start suddenly (as game), lit., to rise, ult. < L levare, to raise: see LEVER] Brit. to disappear unexpectedly, so as to avoid paying one s debts levant2 [lə vant′, ləvänt′] n. LEVANT MOROCCO …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.